Quelle est la dangerosité des tampons hygiéniques?

Les tampons figurent parmi les alternatives les plus utilisées par les jeunes filles et les femmes pendant leur période de règles. Pratiques et efficaces, ces produits hygiéniques de protection se vendent comme des petits pains et sont très appréciés. Toutefois, malgré le succès de ces tampons hygiéniques, beaucoup préfèrent utiliser les serviettes hygiéniques qui sont moins dangereuses pour la santé. En effet, il a été prouvé par des études que les tampons auraient des effets néfastes sur la santé. Découvrons alors les informations nécessaires relatives à ces produits de protection, notamment, le tampon.

Composition des tampons

Les tampons hygiéniques sont dangereux rien que par leur composant. La plupart de protections hygiéniques, comme le tampon, sont composés de produits et substances chimiques. Dans un tampon ordinaire on trouve plusieurs traces de dioxine ainsi que des dérivés halogénés et peuvent aussi contenir, pour certaines marques, du dioxyde de chlore. Même si le tampon hygiénique présente une meilleure protection et absorption des règles que les serviettes, il reste tout de même plus dangereux pour la santé. Tous les produits toxiques contenus dans le tampon peuvent présenter des risques graves sur la santé des femmes. L’endométriose, par exemple, peut-être causer par la dioxine contenue dans certains tampons. Une utilisation excessive peut aussi causer différentes lésions dermiques importantes, l’hépatite, l’affaiblissement ou encore l’altération du système immunitaire. Il a été démontré qu’une grande partie des femmes utilise en moyenne pour ses règles 11 000 tampons durant sa vie. Si vous devez en utiliser et si vous voulez vous protéger de diverses maladies, privilégiez alors les tampons hygiéniques bio.

Lire également:  Liporyz, une solution pour lutter contre le cholesterol

Le risque de choc toxique ou le Syndrome du Choc toxique SCT

L’un des plus grands dangers des tampons hygiéniques est le choc toxique ou le SCT. Chaque année en France, on recense en moyenne une vingtaine de femmes victimes d’un choc toxique. Cette maladie est due à une grande infection bactérienne de staphylocoque doré existant dans le vagin de certaines femmes. Ces bactéries vont ensuite produire de la toxine qui va s’infiltrer dans le sang. Cette maladie est mortelle si elle n’est pas prise en charge à temps. En effet, elle ne peut pas être guérie par une prise d’antibiotique et peut engendrer d’autres problèmes de santé comme des éruptions cutanées graves ou une maladie rénale. Souvent, le diagnostic de cette maladie est très difficile à détecter d’où le retard de la prise en charge des femmes malades.

Utiliser des tampons sans causer des effets néfastes sur sa santé

Pour éviter les maladies graves, l’utilisation du tampon doit être faite de manière réfléchie. Tout d’abord, pour une meilleure protection, vous devez bien l’installer dans votre vagin. Si vous avez des difficultés à le faire, vous pouvez utiliser un applicateur. Une fois que vous utilisez un tampon, vous devez penser à le changer tous les 4 heures pour éviter les infections bactériennes. Si la ficelle de votre tampon est souillée par votre urine ou votre selle après votre passage aux toilettes, vous pouvez très bien le changer. Au cas où vous présentez des pertes malodorantes et que vous ne savez pas exactement la cause, consultez immédiatement un médecin. Il en est de même si vous avez perdu dans votre vagin votre tampon.

15 49.0138 8.38624 1 0 4000 1 https://www.misslollipop.fr 300 0