Back to top

La lumière bleue serait nocive pour vos yeux

La lumière bleue serait nocive pour vos yeux

Des yeux fatigués et des maux de tête après de longues vidéoconférences – beaucoup en font les frais lors du télétravail. Les lunettes à filtre de lumière bleue peuvent vous aider, voici notre test.

La lunette anti lumière bleue.

Le principe est simple : tout comme les lunettes de soleil protègent des rayons UV, les lunettes à filtre de lumière bleue doivent protéger de la lumière bleue. La lumière bleue est contenue dans le rayonnement LED des écrans plats, des smartphones, des moniteurs ou des lampes à économie d’énergie, et nous en recevons de plus en plus au bureau et à domicile. Est-il donc nécessaire de porter des lunettes de soleil pour travailler à la maison ? Les lunettes sont en tout cas abordables : à partir de 30 euros et plus, on trouve des lunettes sans correction, et pour les porteurs de lunettes, un traitement antireflet sur les nouveaux verres. Il existe deux variantes : soit il s’agit de verres avec de légères teintes jaunâtres à peine visibles – soit les lunettes ont des verres clairs qui sont antireflets et qui reflètent la lumière bleue, d’où leurs reflets bleus.

La lumière bleue maintient éveillé

Les études sont beaucoup plus claires en ce qui concerne l’effet de la lumière bleue sur notre rythme de sommeil : La lumière bleue active les cellules via la rétine et inhibe la production de l’hormone mélatonine. La mélatonine fatigue le corps. Les laboratoires du sommeil ont déjà démontré que le fait de regarder longtemps les smartphones et les écrans LED peut entraîner des phases d’endormissement plus longues. Et c’est là que les lunettes à filtre de lumière bleue entrent à nouveau en jeu – même si ce n’est que de manière limitée : Les personnes qui souhaitent s’endormir plus facilement le soir peuvent tout à fait les essayer.

Lire également:  L'hypnose peut aider en cas d'anxiété et de douleur

Gadget à la mode ou véritable aide ?

Les lunettes à filtre anti-lumière bleue appelé lunettes blue blocker sont pourtant plus qu’un gadget à la mode. On vous conseille de « laisser le moins possible de lumière bleue sur vos yeux », car le risque n’a pas encore été clarifié. Des lunettes contre la lumière bleue peuvent réduire de 15 à 20 pour cent la part de lumière. Pour ceux qui ne veulent pas s’acheter de lunettes, il existe des alternatives : D’une part, il est possible de régler le mode nuit sur de nombreux nouveaux appareils, ce qui permet de réduire la part de lumière bleue. D’autre part, les promenades dans la nature sont utiles, la lumière du jour permet au corps de conserver son rythme naturel jour-nuit. De plus, contrairement à la lumière artificielle des LED, elle contient des composants infrarouges qui auraient un effet salutaire sur les yeux et pourraient réparer les petites lésions, supposent les chercheurs.